Lion film 8

Lion – film de Garth Davis

Lion, le film de Garth Davis sorti dans les salles obscures en Février 2017, retrace l’histoire incroyable de Saroo, un enfant Indien qui s’est perdu à des milliers de kilomètres de chez lui, à l’âge de cinq ans… Pendant deux heures, le spectateur vibre au rythme d’une périlleuse lutte pour la survie, puis d’une profonde quête d’identité. L’enfant tente de survivre, l’adulte, de comprendre…

Une nuit, Saroo et son grand frère partent travailler ensemble. Mais le petit, épuisé, s’endort sur un banc de la gare. Alors Guddu lui fait promettre de ne pas bouger et de l’attendre ici… A son réveil, le petit part à la recherche de son frère. C’est ainsi qu’il monte par inadvertance dans un train, qui l’emmène à des milliers de kilomètres de chez lui. Après plusieurs longues journées de voyage, le train dépose son passager clandestin à Calcutta. Une ville immense, effervescente, bruyante, dangereuse pour un petit garçon solitaire, proie toute désignée pour les pires prédateurs… Le film montre une Inde miséreuse et le spectateur a sous les yeux la pauvreté, le dénuement, dans toute leur implacabilité.

Lion film 5

Dans un premier temps, on suit donc l’errance du jeune Saroo, livré à lui-même à Calcutta. Les émotions sont retranscrites avec force et justesse. Ses angoisses, ses manques, sa solitude, son impuissance. La détresse de Saroo est narrée avec beaucoup de pudeur, le réalisateur préfère suggérer plutôt que tout montrer. On ressent une profonde empathie pour ce petit garçon que l’on aimerait prendre par la main et ramener chez lui…

Le périple de Saroo en Inde s’achève lorsqu’il est adopté par un couple d’Australiens. Une nouvelle vie démarre, auprès d’une nouvelle famille… une chance est offerte au petit garçon de se reconstruire et de mener une existence très différente de celle qui l’attendait en Inde. Mais parviendra-t-il oublier d’où il vient ? Pourra-t-il renoncer à ses origines ? Lion explore la profondeur des liens familiaux et transmet de beaux messages sur le thème de l’adoption. Le personnage interprété par Nicole Kidman est particulièrement touchant. Les convictions et le combat de cette mère adoptive altruiste, bienveillante et généreuse sont inspirants.

Lion film 4

Lion, c’est le récit d’un très beau destin. D’un parcours accidentel, étonnant, bouleversant. C’est l’histoire d’un homme qui ne pourra pleinement s’épanouir sans comprendre qui il est ni d’où il vient. D’un homme qui a un vide à combler en lui, des blancs à remplir. D’un homme déterminé à trouver ses réponses, quoi qu’il lui en coûte…

  1. Ca a l’air d’être un très beau film. Il ne m’intéressait pas plus que ça, mais j’avoue que ta chronique m’a titillé :)

  2. C’est un film émouvant qui s’attache à montrer le destin d’un homme en quête de ses origines.

    Néanmoins, personnellement, je trouve qu’il ne pose pas une réflexion vraiment intéressante sur l’adoption et la vie dans la famille adoptive – Le héros n’étant centré que sur la perte de la mère et du frère naturels.

    À voir tout de même pour l’émotion et les problématiques sur les enfants indiens qu’il effleure.
    Merci Johanne!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.